Témoignages

Caritas Genève

Caritas Genève, association de droit privé au service des personnes démunies, a été labellisée selon les exigences EduQua en décembre 2016. Caritas Genève a sollicité les conseils de Challenge Optimum SA pour l’accompagner dans le processus de certification, en particulier pour la mise en place de son SMQ à l’aide du logiciel Click-N-Manage®. Caritas Genève remercie Challenge Optimum pour son expertise et son professionnalisme.C. B., Responsable Service Accompagnement, Décembre 2016

Radio Rhône SA, Sion

Rhône FM est certifiée ISO 9001 et 14001 depuis 2006. Ces certificats sont à la base de notre label Valais Excellence, très reconnu dans notre zone de diffusion au contraire de l’ISAS BCP 9001, encore méconnu au moment où nous avons lancé la démarche. Notre organisation s’y conforme néanmoins parfaitement ainsi que l’attestent les audits périodiques de Challenge Optimum SA depuis 2010.
Nous avons donc précédé les exigences de l’OFCOM (Office fédéral de la Communication) relatives aux radios commerciales au bénéfice d’une quote-part de la redevance.
En 2005, le constat de départ était le suivant : chaque secteur de la radio a développé sa propre culture, ses propres règles, ses propres normes, pour des motifs historiques. Il n’y a pas une entreprise mais quatre : rédaction, animation, publicité, technique ainsi que le support administratif. Les interactions sont compliquées et les objectifs disparates. Seuls les responsables de département ont une vision relativement globale et, par ailleurs, ils sont aussi les seuls à connaître intimement le fonctionnement de leur partie. Il y a donc là un risque majeur en cas de départ, un risque de paralysie partielle que Rhône FM ne peut pas se permettre.
La mise en place de notre système de qualité nous a permis de remédier à ce dernier point en amenant beaucoup plus de transparence dans le fonctionnement de chacun des secteurs et, par conséquent, de l’entreprise. Nous avons gagné en efficience, pris conscience des réalités auxquelles sont confrontées les autres départements. Nous avons également une vision plus claire des objectifs ce qui nous permet d’éviter d’entreprendre des actions qui pourraient perturber un autre secteur, cela en respectant naturellement une stricte et totale indépendance rédactionnelle.
Enfin, notre certification nous a passablement apporté en termes d’image.
Concernant plus particulièrement la rédaction, l’introduction de notre système qualité a été, à mon sens, très bénéfique.
Si, dit-on, « qui détient l’information détient le pouvoir », le pouvoir a été partagé dans un souci de responsabilisation. Nombre de documents qui étaient éparpillés voire inaccessibles, comme le cahier des charges du rédacteur en chef, ont été réunis dans un unique dossier ouvert à tous les journalistes. Les procédures ont été formalisées, jusque dans le détail. Cela vaut aussi bien pour les situations exceptionnelles que le fonctionnement ordinaire de la rédaction, ce qui a contribué à sécuriser l’ensemble du staff mais aussi à le rendre apte à prendre la première décision et, donc, à accroître notre réactivité.
Nous avons également introduit plusieurs indicateurs qui vont de la proportion d’information régionale au nombre d’informations exclusives reprises, avec mention, par d’autres médias en passant par les plaintes éventuelles d’auditeurs. Ce monitoring nous permet de vérifier que nous ne nous écartons pas d’une certaine ligne.
Épisodique, jusque-là, le feedback est devenu régulier pour ne pas dire quotidien. S’y sont ajoutés des entretiens individuels, en principe annuels, précédés d’une autoévaluation. Dans la foulée, la pratique du debriefing a été systématisée ce qui concourt à l’amélioration continue.
En résumé, l’introduction d’un système qualité a fait grandir la rédaction de Rhône FM, lui a amené davantage de maturité comme, d’ailleurs, à l’ensemble de l’entreprise.F. G., Rédacteur en chef, Janvier 2016
We valued the professionalism of Challenge Optimum’s consultants – their in-depth knowledge and experience brought enormous enlightenment to our time together.M. , Large youth and education NGO, April 14th 2015

Production à la demande ou production selon les prévisions de vente ?
Histoire d’un re-engineering de processus à contrecourant des idées reçues

Prime Protection Group SA, Genève

Prime Protection Group offre un service de sécurité haut de gamme et personnalisé intégrant les meilleures compétences du marché pour concevoir des systèmes de sécurité, intervenir, surveiller et protéger les entreprises, les biens et les personnes en Suisse et partout dans le monde, de manière ponctuelle ou permanente. Pour accompagner notre croissance, nous avons fait le choix d’une certification ISO 9001 et avons confié à Challenge Optimum le soin de nous accompagner dans la démarche de certification. Le bilan de notre collaboration, 8 mois après le début du projet, est très positif à tous égards: la méthodologie qui soude l’équipe en impliquant et en sensibilisant les collaborateurs aux aspects clés de leurs métiers, les outils de conception et de communication de l’organisation, des rôles, des responsabilités de chacun à travers l’intranet Click-N-Manage, la vitesse d’implantation du système qualité, qui aurait été bien moins rapide sans le soutien de Challenge Optimum. Finalement, tout compte fait, le retour sur investissement est très positif et nous sommes confiants dans les atouts de la certification pour nous rendre plus efficients et développer de nouveaux marchés. »M. D., Directeur, Prime Protection Group SA, septembre 2014

Radio Chablais

Le coaching effectué par la société Challenge Optimum a été essentiel au succès de la démarche de certification. C’est cet élément qui nous a permis de réaliser notre certification en moins d’une année. A l’interne, aucun membre de la direction n’avait vécu un processus de certification et Challenge Optimum nous a permis de gérer notre temps et la production des nombreux documents à fournir de manière efficace.S. T., Directrice, Radio Chablais SA, avril 2012

OM Pharma, Meyrin

Notre entreprise n’échappe pas à son environnement et aux multiples forces qui impactent en permanence sa performance industrielle. Celà impose un perpétuel ajustement de nos ressources de production pour être toujours plus innovants et productifs. Nous faisons appel à Challenge Optimum depuis 4 ans pour animer des formations internes pluridisciplinaires qui mobilisent des opérateurs, des responsables d’équipe et des chefs de service autour de projets d’amélioration. Les méthodes mises en œuvre, collaboratives, simples et efficaces nous permettent de mieux cerner les enjeux techniques et organisationnels et d’adopter des plans d’action agréés par chacune des parties prenantes.G. F., Responsable du Département Production, OM Pharma S.A., octobre 2010

Radio Fribourg/Freiburg SA

Radio Fribourg/Freiburg SA a entrepris il y a peu des démarches afin de mettre en place un système de management de la qualité qui lui faisait défaut jusqu’alors. Nous avons eu la chance de bénéficier de l’expérience de Certimedia pour nous assister dans cette tâche d’importance. Plutôt sceptique au départ sur le bien-fondé de cette entreprise, étant plutôt satisfait du fonctionnement de notre institution et craignant une surcharge de travail liée à la mise en place d’un tel système, nous avons très vite réalisé qu’au contraire, la mise en place d’un management de qualité pouvait nous ouvrir de nouvelles perspectives en terme de rationalisation et d’efficacité. De sceptiques, nous sommes passés à enthousiastes et l’ensemble des collaborateurs concernés par ce processus se réjouissent d’entamer véritablement le travail de mise à niveaux. La première étape visant à établir une « photographie » de l’entreprise nous a déjà permis de constater un certain nombre de lacunes dans la gestion globale de notre société et d’en tirer un certain nombre d’enseignements qui nous ont déjà permis de réagir favorablement à des situations peu évidentes et ceci avant même d’avoir mis en place des procédures définies. La mise en conformité de Radio Fribourg/Freiburg va donc se poursuivre début 2008 et nous sommes aujourd’hui fiers de faire œuvre de pionniers dans le paysage audio-visuel romand (voir suisse) quant à l’application d’un système de management de la qualité. Et ceci, en bénéficiant de l’aide d’une entreprise expérimentée telle que Certimedia… Nous ne pouvons donc que recommander à toute entreprise désireuse d’améliorer son rendement et son efficacité, d’entamer une procédure identique.T. S., Co-Directeur et chef des programmes, Radio Fribourg/Freiburg S.A., mai 2010

Journal LE TEMPS S.A., Genève

Les outils et méthodologies développés par Challenge Optimum S.A. nous ont aidés à remplir l’objectif de la certification ISAS BCP 9001 du journal Le Temps en moins d’une année. Cette démarche structurée de mise en conformité avec la norme de management de la Fondation Média et Société a permis de mettre en place de nouveaux outils de management tout en sensibilisant nos lecteurs et nos annonceurs à la qualité. Deux outils sont particulièrement utiles: les audits internes qualité qui constituent un excellent moyen de vérifier l’adéquation des collaborateurs au respect des procédures. Le deuxième outil vise plus spécifiquement l’amélioration continue : toutes les suggestions d’amélioration formulées par nos collaborateurs via un Intranet / Extranet piloté par le logiciel Click-N-Manage de Challenge Optimum sont prises en compte et alimentent nos décisions d’amélioration. Enfin, nos collaborateurs font maintenant systématiquement référence à la qualité lorsqu’il s’agit de créer de nouveaux contenus, processus ou services. Un an après, le bilan de la certification est très positif et nous encourage à poursuivre dans cette voie.I. J., Secrétaire Général, Responsable Qualité, Le Temps S.A., décembre 2010

Tradall S.A., Meyrin

L’unité de production de Tradall S.A. à Meyrin produit les extraits arômatiques et les mélanges d’herbes pour l’ensemble des usines du groupe Bacardi au niveau mondial. La certification de notre unité était donc impérative pour garantir celle de l’ensemble des centres de production du groupe. Nous avons sollicité Challenge Optimum en septembre 2006 pour nous accompagner dans le processus de certification dont l’audit était prévu 4 mois plus tard. Un an après, nous mesurons sa plus-value à travers 3 aspects : – l’implication de l’ensemble des collaborateurs dans la démarche qualité qui est devenue une réalité pour tous, – la structuration claire et consensuelle des processus de notre unité, donnant à chacun l’opportunité de comprendre les flux d’entreprise et d’en proposer des améliorations à intervalles réguliers, – la simplicité et la rapidité de la mise en place du système qui nous permet de réduire les défaillances et d’augmenter notre productivité.I.T., Directeur Technique, janvier 2008

SIG, Environnement

SIG, principal fournisseur de l’énergie du canton de Genève (électricité, gaz et chauffage à distance), doit relever un double challenge: réduire les émissions de gaz à effet de serre émis par le canton tout en donnant satisfaction à ses clients dont la demande énergétique continue d’augmenter, notamment au niveau industriel. L’entreprise a donc créé un observatoire des émissions de gaz à effet de serre générés par ses activités et un plan d’actions de réduction. Les mesures les plus spectaculaires concernent la mise la rénovation du réseau de distribution de gaz et la gestion optimale des postes de transformation électrique haute tension (Réduction des émissions de plus de 60% en 5 ans). Les émissions du trafic pendulaire des employés SIG représente le double des émissions du trafic d’exploitation. Un plan de déplacement d’entreprise a été élaboré en 2006. Il mis en œuvre depuis juin 2007 avec un objectif de transfert modal de 10% à court terme. Par ailleurs, un projet de biodiversité des espaces verts est mis en oeuvre sur tous les espaces verts et toitures végétalisables des aires et bâtiments d’exploitation. Outre des espaces fleuris favorisant la diversité des espèces végétales et animales, la forte baisse de consommation d’eau d’arrosage, la suppression des engrais et herbicides et la forte réduction de coûts d’entretiens en sont les résultats tangibles. SIG s’est engagée face à la Confédération sur des objectifs de réduction des émissions de CO2 (Efficacité énergétique, consommations de combustibles et d’électricité, consommations d’eau potable). Le premier contrôle effectué en 2007 montre des résultats meilleurs que l’objectif visé.P.A., Ingénieur Environnemental, SIG, octobre 2007

Fondation Patrimonia, Genève

Top